Louis, Réjean et Jean-Marc cultivent des fraises depuis 1983, année où ils ont hérité de la ferme A. Bélisle & Fils à la suite du décès pour cause de maladie de leurs deux parents, en l’espace d’un an. À 13, 15 et 18 ans, les trois orphelins ont retroussé leurs manches et ils cultivent aujourd’hui 200 acres de terre. Si plusieurs personnes croyaient qu’ils ne réussiraient pas, elles ont dû s’incliner devant la ténacité de ces trois jeunes hommes.

Pendant quelques années, ils ont travaillé sur la construction afin de financer le développement de la ferme. Leur travail a porté fruits puisqu’ aujourd’hui, A. Belisle et Fils est un des plus importants producteurs de fraises au Canada. En plus des fraises, la ferme produit aussi des framboises, du maïs et des citrouilles. Même si la ferme emploie maintenant plus de 300 personnes en haute saison, les trois frères sont toujours animés par la même passion de leur métier.

Un des secrets de leur réussite : l’équipe solide basée sur le partage des tâches selon les forces et talents de chacun. Il faut dire qu’ils ont du apprendre rapidement à travailler et à vivre ensemble, trois adolescents qui doivent prendre en charge les tâches ménagères et la cuisine ont intérêt à bien s’entendre, de raconter en rigolant les trois frères.

Pour la ferme A.Belisle et fils, la relève est déjà assurée. Les trois familles comptent 7 enfants âgés de 4 à 21 ans : Marc-Antoine, Louis-Philippe, Annie-Claude, Camille, Simon, Jean-Philippe et Katerine. Réjean est déjà grand-père d’une petite fille de 2 ans, Aurélie nommée en l’honneur de son arrière-grand-père Aurèle. Tous les enfants, petits et grands, collaborent au travail de la ferme, que ce soit pour la cueillette, conduire le tracteur ou accueillir les clients. Avec la naissance d’Aurélie, c’est une 7e génération qui a débuté.